un brin de causette

parlote,causette, papoter,carte postale bavarde visuelle et virtuelle. Anche di tutto e niente, chiacchieratina,paris Neurones

22 février 2009

«Il faut lui permettre la satire et la plainte : la haine renfermée est plus dangereuse que la haine ouverte»( Diderot).

Les écrivains se nourriraient de leur haine mutuelle pour noircir la page blanche avec plus ou moins de bonheur ? Le terme est fort mais peut-être orchestré par le système de la médiatique qui va de l’écriture à l’édition en passant par la critique avec un point d’orgue lors de la distribution des prix : ils ont beau jouer la carte de la multiplication, ils ne peuvent faire des miracles pour récompenser chaque scribe dont le nombre est quasi supérieur à celui des lecteurs ? On enregistre 30mn de lecture par jour et par personne …... [Lire la suite]
Posté par michelesaget à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,