un brin de causette

parlote,causette, papoter,carte postale bavarde visuelle et virtuelle. Anche di tutto e niente, chiacchieratina,paris Neurones

15 octobre 2009

La Rage de vaincre ou comment on a oublié de murmurer à l’oreille des chevaux ?

La_rage_de_vaincre

Les vacances, un lointain souvenir,  harassés par votre journée de travail, par les embouteillages .. que sais-je encore ? Monsieur Courage joue aux abonnés absents, aussi vous refusez de regagner votre torpédo et traverser l’espace agressif qui vous sépare de votre Centre équestre préféré ?  pour des raisons expliquées ou non, enfourcher votre monture serait la solution à votre souci, à votre léthargie, à votre stress…etc. … comme s’il avait un goût d’amertume vous refusez de prendre le remède ?... Eh bien oui !  laissez vous tomber dans votre fauteuil et plongez vous dans le dernier  Marie Olivier Ziglioli « La Rage de Vaincre » qui a pour fond la compétition hippique.. Le talent de Marie Olivier Ziglioli n’est plus à démontrer  aussi, gageons, d’ores et déjà, que ce sera un regard incisif sur un monde particulier avec  son fair-play légendaire et ses faux semblants; Marie d’OZ  – comme d’aucuns disent, n’est-il pas ( ?)- donne les derniers coups de sa  plume magicienne à ce roman… Il faudra passer les vacances et suer sang et eau pour en mériter la lecture dès l’automne.. A très bientôt Marie Olivier Ziglioli le plaisir de vous lire.

En attendant  ne manquez pas le livre de l’été  et pour patienter sans prendre la fuite 

Nota : Ceci  est ma chronique libre sans avoir eu accès au manuscrit de Marie Olivier Ziglioli. 

Voilà chose promise chose due, avec l'automne et sur la pointe des pieds, Marie Olivier-Ziglioli nous offre en sortie nationale : "la rage de vaincre" .... les feuilles tardent à dorer et à tomber, tandis que la 88 édition du prix de l'Arc de Triomphe accueillera les Seigneurs des Haras.

Bon week end équestre et bonne lecture .

Posté par michelesaget à 00:07 - EQUITATION - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire